Politique

Honoré Mvula : « Après des investigations, le cabinet du président Félix Tshisekedi a démasqué dans son sein un réseau des malfaiteurs qui fait circuler les vrais et faux documents sur les réseaux sociaux »

Le président du mouvement citoyen Force des patriotes, source proche de la présidence, Honoré Mvula affirme que les deux « faux » documents attribués à la présidence de la république sont les œuvres d’une petite équipe des gens frustrés au sein du cabinet du président Félix Tshisekedi qui veulent diviser le chef de l’Etat avec son Dircab, Vital Kamerhe. Interrogé par notre rédaction, Honoré Mvula retrace les failles de ces deux documents, l’un portant sur l’octroi d’une somme de 24 millions à un entrepreneur privé pour la construction des dépôts et stations-services à l’intérieur du pays et l’autre portant sur le déblocage de 1.146.52$ pour la construction du mausolée de l’ancien premier ministre Antoine Gizenga.

« Après des investigations, le cabinet du président Félix Tshisekedi a démasqué dans son sein un réseau des malfaiteurs qui fait circuler les vrais et faux documents sur les réseaux sociaux. Ils ont créé des réseaux extérieurs pour des publications inutiles sur les réseaux sociaux. Ce réseau des malfaiteurs au sein du cabinet est déjà démasqué depuis aujourd’hui.  Je vous assure qu’ils sont mis hors d’état de nuire. L’objectif de ces malfaiteurs était de diviser le chef de l’Etat avec son Dircab. Ce qui n’est pas  une tâche facile. Les deux documents portant  la signature du directeur de cabinet, Vital Kamerhe et du directeur de Cabinet adjoint, Désiré Casimir Eberande sont faux. C’est un montage. Il suffit d’analyser les failles retrouvées dans ces deux documents en circulation pour mieux les comprendre. Par exemple, premièrement, il faut savoir que Vital Kamerhe n’est pas à Kinshasa mais le document portant sa signature qui circule sur les réseaux sociaux marque la date d’avant qu’il se déplace de Kinshasa. Et ce document porte une signature « photoshopée » de Vital Kamerhe. Deuxièmement, le directeur de cabinet adjoint Désiré Casimir Eberande ne peut pas écrire une lettre sans qu’il ne tienne en copie son titulaire Vital Kamerhe. Or dans le document portant signature de Monsieur Désiré Casimir Eberand, on n’a même pas certifié copie à son chef. Cela prouve qu’il s’agit d’un document falsifié. Le FONER n’a rien déboursé comme argent », a déclaré Honoré Mvula.

Le président de Forces des patriotes (FP) a aussi appelé le chef de l’Etat Félix Tshisekedi à jeter son dévolu sur la jeunesse dans la constitution du prochain gouvernement en gestation. « L’entente de la jeunesse congolaise, c’est de se retrouver au sein du gouvernement Sylvestre Ilunga. Le chef de l’Etat doit nous faire confiance. Le rajeunissement de l’espace politique doit devenir une réalité sous Félix Tshisekedi », poursuit-il.

Répondant à la question de notre reporter sur les fameuses marches pacifiques du 30 juin, annoncées par Jean-Pierre Bemba lors de son récent meeting du terrain Sainte Thérèse de N’djili, Honoré Mvula ne partage pas l’avis du leader du MLC. 

« Jean-Pierre Bemba et son équipe doivent respecter les lois de notre pays. Le 30 juin est une journée sacrée pour notre pays. J’avais apprécié son discours qui était cohérent au départ mais à la fin, il a fini par le salir. S’ils ont besoin de manifester qu’ils choisissent un autre jour et non le 30 juin. Nous n’allons pas accepter qu’un groupe des gens détruisent la fête de l’indépendance. Tous ceux qui veulent gâcher cette journée feront face à la police nationale », conclut-il. 


Rappelons que « Force des patriotes » (FP) est un mouvement citoyen issu d’une plateforme des mouvements citoyens activistes et pro-démocratie ayant soutenu les candidats CACH lors des élections du 30 décembre 2018. Il est en cours de migrer en parti politique.

Tout afficher

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs