Politique

Commission Etienne Tshisekedi : Emmanuel Ilunga, un opportuniste ?

Depuis qu’Emmanuel Ilunga, ministre a.i aux affaires foncières en remplacement de Lumeya dhu Maleghi, suspendu par le président Félix Tshisekedi, a mis en place une commission dénommée Etienne Tshisekedi dont, selon lui, la mission est de restituer les biens immobiliers spoliés, des interrogations ne cessent d’être soulevées.

« Lorsqu’on sait que la plus grande victime dans ce domaine, c’est l’Etat congolais spolié par ses mandataires, c’est à se demander si les bras d’Emmanuel Ilunga sont plus longs pour couvrir l’étendue d’un tel ouvrage », s’interroge un analyste.

Certaines langues soupçonnent le ministre de chercher à attirer la sympathie du nouveau chef de l’Etat afin de demeurer dans le gouvernement. Ayant assumé les charges de ministre délégué chargé des congolais de l’étranger, certains de ses détracteurs ont affirmé qu’Emmanuel Ilunga convoiterait ce poste juteux des affaires foncières. D’où, son empressement à nommer une commission au nom d’Etienne Tshisekedi. Certes, le nom d’Etienne Tshisekedi rappelle une certaine éthique en politique, un certain sacerdoce mais pourquoi l’utiliser seulement en ce moment? Questionnement. 

Tout afficher

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs