Politique

Sankuru : l'ancien candidat Stéphane Mukumadi aux arrêts pour trouble à l'ordre public

La police nationale congolaise vient d'arrêter Stéphane Mukumadi, ce lundi 08 avril, dans la province du Sankuru. Ce candidat gouverneur qui a été raillé de la liste définitive des candidats, par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), pour raison de porter la nationalité française, est accusé de faire appel à la violence et de perturber l'ordre public. Qui prépare la chienlit? C'est la question que d'aucuns se posent.

Son arrestation s'est effectuée pendant que l'unique candidat gouverneur retenu par la CENI, Lambert Mende séjourne dans son Sankuru natal. Venu dans le cadre de préparer sa campagne électorale. 

Depuis son invalidation, l'homme d'affaires Stéphane Mukumadi n'a pas encore digéré cet acte et ne cesse de multiplier des stratagèmes pour embrouiller la bonne tenue des élections des gouverneurs, prévues dans quelques jours. Mais, il se dégage une certaine main noire derrière ses actions car soutenu par certains cadre du FCC alors que la plate forme, a désigné pour le compte de la famille politique de Joseph Kabila, l'ancien porte-parole du Gouvernement, Lambert Mende Omalanga comme Candidat Gouverneur.


Tout afficher

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs