Politique

Lutte contre la corruption : Les Réformateurs en sit-in à la cité de l’UA ce Vendredi

La plateforme des mouvements citoyens, « les Réformateurs » sera en Sit-in à la cité de l’Union Africaine, palais présidentiel, ce vendredi 22 mars 2019 à 10 h00, dans l’objectif de dénoncer les actes de corruption et de déposer un mémorandum lié à la description du profil des candidats gouverneurs de la ville de Kinshasa. C’est ce qui révèle leur lettre d’information, parvenue à notre rédaction, adressée au Gouverneur de la ville, André Kimbuta, avec copie pour information pour le président de la République.

La plateforme des mouvements citoyens, « les Réformateurs » sera en Sit-in à la cité de l’Union Africaine, palais présidentiel, ce vendredi 22 mars 2019 à 10 h00, dans l’objectif de dénoncer les actes de corruption et de déposer un mémorandum lié à la description du profil des candidats gouverneurs de la ville de Kinshasa. C’est ce qui révèle leur lettre d’information, parvenue à notre rédaction, adressée au Gouverneur de la ville, André Kimbuta, avec copie pour information pour le président de la République.    

« Conformément à l’article 26 de la constitution du 18 février 2006, telle que modifiée à ce jour, nous, représentant des mouvements citoyens, réunis autour de la plateforme « Les Réformateurs », informons par la présente que nous tenons à organiser un Sit-in à la cité de l’Union Africaine (L’U.A) le vendredi 22 mars 2019 à 10h00, ayant essentiellement pour objectif de déposer un mémorandum lié à la description du profil des candidats gouverneurs pour la ville de Kinshasa et la dénonciation des actes de corruption », peut-on lire dans ce communiqué.

Cette plateforme qui compte en son sein, 5 mouvements citoyens, s’insurge contre les profils des candidats gouverneurs de la ville de Kinshasa qui à, les en croire, ne répondent pas aux critères de bonnes mœurs démocratiques, à l’exception de Claude Maluma. Pour « Les Réformateurs », seul Claude Mayuma parait crédible de diriger la ville de Kinshasa, pour n’avoir pas servi dans l’ancien régime Kabila.

« Nous irons voir le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, ce vendredi 22 mars pour le compte de notre plateforme, Les Réformateurs, dans l’optique de dénoncer tous les candidats gouverneurs, connus comme des corrupteurs et détourneurs des deniers publics dans le régime Kabila. Nous voulons un changement radical des dirigeants dans ce pays. Nous voulons un candidat entrepreneur, intelligent et soucieux aux problèmes de la jeunesse, c’est ce qu’incarne M. Claude Maluma », a déclaré Divin Sukutu, vice-coordonnateur de la plateforme « Les réformateurs », Joint au téléphone par Officiel.cd


Tout afficher

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs