Politique

Le Président de la République, Félix Tshisekedi appelle l’armée à la discipline

Kinshasa, 19 mars 2019 (ACP).- Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, demandé au Haut commandement d’être discipliné et de gerer dans la discipline les hommes en uniforme, au cours de la deuxième réunion du Haut commandement militaire, qu’il a présidée mardi, à la cité de l’Union africaine.

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, demandé  au Haut commandement d’être discipliné  et de  gerer  dans la discipline les hommes en uniforme, au cours de la deuxième réunion du Haut commandement militaire, qu’il a présidée mardi, à la cité de l’Union africaine.

En sa qualité de commandant suprême des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) se confiant à la presse à l’issue de cette rencontre, le général-Major Léon Richard Kasonga, porte-parole des FARDC, a déclaré à la presse, qu’au cours de cette réunion, le commandant supreme des FARDC est revenu , une fois de plus, sur la discipline, en tant que mère des armées qui doit caractériser les militaires des forces armées, soulignant que  le Chef de l’Etat a  promis son acompagnement, comme il avait dit au cours de la première réunion il y a  deux mois, dans l’amélioration des conditions de vie et de travail des militaires de manière à ce que les forces armées deviennent les meilleurs parmi les grandes armées du continent.

Avant l’intervention commandant suprême, a-t-il indiqué,  le chef d’état-major des FARDC, le lieutenent-général Célestin Mbala Musense avait fait un état des lieux de la situation sécuritaire  sur l’ensemble du territoire national, affirmant que l’armée se comporte très bien quant à la protection de la population et de l’intégrité du territoire national.

Cette rencontre a réuni autour du Chef de l’Etat , le Haut commandement militaire élargi à l’inspecteur général des FARDC, l’auditeur général, le premier président de la Haute cour, les aumôniers militaires et le ministre de la Défense a.i. , Michel Bongongo.

acpcongo.com

Tout afficher

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs