Politique

Alternance politique en RDC : Pour Fayulu, c’est Kabila qui continue

La Dynamique de l’opposition transformée désormais à la Dynamique pour la vérité des urnes n’accorde pas confiance à la coalition FCC-CACH. Martin Fayulu un des cadres de cette plateforme politique accuse Félix Tshisekedi d’avoir signé un pacte secret avec Joseph Kabila, « en violation de la promesse solennelle faite au peuple congolais lors du meeting commun du 29 septembre 2018 ».

« Nous demandons à Félix Tshisekedi, s’il est vraiment citoyen congolais, s’il s’est battu pour ce peuple là et si à un moment donné il était en communion avec le peuple congolais de demander pardon à ce peuple parce que c’est Kabila qui continue et le peuple n’est pas d’accord avec ça », a déclaré Martin Fayulu joint par nos confrères au micro d’ACTUALITE.CD.

Les cadres de cette plateforme politique étaient en convention du 12 au 21 aout à Kinshasa au cours de laquelle ils ont évalué le fonctionnement de ce regroupement politique et la situation générale du pays après les élections du 30 décembre 2018.

8 mois après les élections, Martin Fayulu continue à revendiquer la vérité des urnes et se considère toujours comme le président élu.

Tout afficher

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs