Politique

Formation du gouvernement : « Il ne faudra pas non plus entretenir un conflit entre ceux qui ont géré et ceux qui n’ont pas encore géré » (Serge Kadima)

En réaction aux bruits qui circulent dans tous les sens pour dénoncer le retour des anciennes figures au prochain gouvernement, Serge Kadima, l'un de communicateurs du Front commun pour le Congo (FCC), pense qu'il n'en faudrait pas engendrer un conflit de génération. Il l'a dit ce lundi 19 août lors d'une intervention sur Top Congo FM.

« Il ne faudra pas non plus entretenir un conflit entre ceux qui ont géré et ceux qui n’ont pas encore géré. Le secrétaire permanent du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) a clairement dit qu’il y aura de nouvelles figures, jeunes ou les femmes, mais cela n’exclue pas l’expérience », a-t-il martelé.

En ce qui concerne la présentation de la première mouture, le premier ministre Ilunga Ilunkamba rencontre incessamment le Chef de l'État, Félix Tshisekedi, à en croire ce communicateur du FCC.

« Le président de la République pourra échanger avec son premier ministre pour que tout se passe dans le respect de la constitution et conformément aux attentes de la population, qui attend l’amélioration de son quotidien », explique Serge Kadima.

Il sied de rappeler que, le jeudi 15 août dernier, le service de communication de la primature avait, lors d'une mise au point, démenti l'information selon laquelle le Chef de l'État Félix Tshisekedi avait refusé la première mouture du gouvernement lui proposée par Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

« Le premier ministre Ilunga Ilunkamba poursuit, dans la sérénité et dans la transparence envers les plateformes membre de la coalition, l’analyse des listes des personnalités lui proposées pour faire partie du gouvernement », annonçait la primature.

Avant de poursuivre, « le caractère sérieux de cet exercice, sur lequel se fondent les espoirs de la population, ne laisse pas de place ni aux effets d’annonce, ni à un compte rendu quotidien de ce processus dans les médias », en parlant des critères de choix des administrables établis par le chef du gouvernement.

Tout afficher

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs