Politique

Programme des 100 jours de Félix Tshisekedi : "Certains marchés étaient déjà passés par le Gouvernement sortant" (Vital Kamerhe)

Le chef de cabinet du Chef de l'État, Vital Kamerhe confirme que son équipe a trouvé des projets dont les marchés étaient déjà passés par le Gouvernement sortant, des projets qui ont été inscrits dans le programme des 100 jours de Félix Tshisekedi.

"Il convient de signaler que dans le cadre du programme de 100 Jours par exemple, le Cabinet du Président de la République a trouvé des projets dont les marchés étaient déjà passés par le Gouvernement sortant“, a-t-il fait remarquer dans une interview accordée le vendredi 16 août au magazine Soft International.

Vital Kamerhe a rejeté par ailleurs les accusations qui fusent dans certains médias locaux  et réseaux sociaux,  selon lesquelles, depuis que Félix Tshisekedi est au pouvoir,  son cabinet profite de l'absence du gouvernement en recourant au système du marché de gré à gré afin d'en tirer profit. 

"Quant aux nouveaux marchés, ils suivent les procédures légales en application de l’article 42 de la Loi sur les marchés publics“. Cet article permet en outre au Président de la République ou au Premier Ministre de répondre aux questions d’urgence humanitaire sans passer par la procédure d’appels d’offre.

Il s’agit de sauver par exemple ou venir au secours d’une population en détresse. Et ce n’est pas différent ailleurs en cas de nécessité. Ainsi, des cas d’urgence tels qu’augmenter le nombre de Centres de santé, fournir de l’eau aux Camps militaires Kokolo et Kitona, décider de construire la route de Kindele en vue de sauver l’Université de Kinshasa ainsi que de désengorger la cité de Kimwenza, poser des actions humanitaires en faveur des populations de Djugu dans l’Ituri, à Minembwe dans le Sud  Kivu, à Kabeya Kamwanga dans le Kasaï Oriental, la liste n’est pas exhaustive, tout ceci rentre dans ce cas d'espèce ", éclaircit-il.

Il révèle en outre que plusieurs projets du président de la République dans le secteur du logement, de l'éducation et de la santé sont en cours d'exécution et seront livrés incessamment.

"Ce projet de maisons destinées aux militaires et policiers est une première dans notre pays. Il va donner dans un premier temps à ceux qui assurent notre protection 3000 maisons. Le projet est en cours d’exécution et le programme quinquennal prévoit d’offrir 250 mille logements sociaux aux Congolais. Mais pour donner l’élan, le Président de la République vient de m’instruire pour que les 300 maisons déjà livrées à Kinshasa, au total 182 conteneurs, soient implantées au Camp Tshatshi en faveur de nos militaires. Il n’est pas superflu de signaler que l’hôpital moderne et le complexe scolaire que le Président de la République a promis aux éléments de la Garde Républicaine de ce même camp seront réceptionnés incessamment", renchérit l'ancien opposant.

Dieumerci Kalewu

Tout afficher

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs