Politique

François Risasi : « Empêcher Moïse Katumbi de visiter ses différentes bases qui l’ont soutenu pendant son exil est une honte pour la démocratie »

Le secrétaire général du mouvement « Compagnons de Moïse Katumbi » (CMK), François Risasi qualifie les deux annulations de l’arrivée à Goma de Moïse Katumbi d’une décision politique. Il appelle également le coordonateur d’Ensemble pour le Changement à créer sa propre formation politique. Interrogé par Officiel.cd, François Risasi analyse la situation politique de la RDC.

« Nous regrettons du fait qu’on refuse que notre modèle, Moïse Katumbi puisse se déplacer avec son avion. C’est comme si vous avez votre voiture et qu’on vous empêche de l’utiliser pour aller au boulot et l’on vous oblige d’utiliser Transco. Nous pensons que le fait qu’on refuse à deux fois de suite que le modèle descende sur Goma est une décision politique. Aujourd’hui, nous avons l’impression que Moïse Katumbi fait peur à certains hommes politiques. Empêcher Moïse Katumbi à visiter ses différentes bases qui l’ont soutenu pendant son exil est une honte pour la démocratie. Mais ce qui est sûr, ce que, Katumbi va faire le tour du Congo parce qu’il en a le droit. Il avait un programme de faire 7 villes en 10 jours.  Et cela n’est possible que si vous avez votre propre moyen de transport », déclare François Risasi. 

De son point de vue, l’ancien gouverneur du Katanga doit créer son propre parti politique. « Moïse Katumbi doit créer sa propre formation politique parce qu’on dit que si vous voulez gagner dans une coalition, il faut être soi-même fort. Pour mettre fin à un certain désordre qui a régné pendant les élections où chaque partie tirait le drap de son côté. Nous devons avoir notre propre parti politique. Le parti que Moïse doit créer doit être le moteur qui va conduire Ensemble pour le Changement vers l’avant ».

Le secrétaire général de « CMK » justifie le choix de sa structure porté sur Katumbi ; « Nous sommes les « Compagnons de Moïse Katumbi » parce qu’il est un acteur sociopolitique qui vole de succès en succès. Il est très rare d’avoir une telle personnalité dans un pays en manque des repères. C’est la raison pour laquelle nous l’avons pris comme notre modèle de développement. Nous avons créé cette structure, pour soutenir Katumbi dans son action pour le bien du Congo », ajoute-t-il.  Avant d’ajouter que sa structure affûte déjà sa base pour accueillir Katumbi dans les prochains jours ; «  CMK est dirigé par le président Maluany Guylain qui  se trouve pour le moment à Lubumbashi, partit pour organiser la base de là afin d’accueillir chaleureusement le Modèle lors de son retour de l’exil. Nous continuons donc à mobiliser nos organes de base à Kinshasa, Kisangani, Mbandaka pour mieux accueillir Katumbi partout en RDC, à travers sa tournée ».

François Risasi fait un clin d’œil aux propos de Jean-Pierre Bemba. Lors de son meeting au terrain Sainte Thérèse, le 23 juin, le président du MLC a promis aux militants de Lamuka un mot d’ordre pour des manifestations pacifiques, le 30 juin de cette année. A en croire le SG des CMK sa structure ne va pas prendre part à ces manifestations, malgré qu'étant dans Lamuka.  

« Si nous entravons le bon fonctionnement du pays, c’est la population congolaise, déjà pauvre, qui va se retrouver dans une misère noire. Nous sommes dans la population, nous sommes la population.  Je pense que pour le moment, les gens attendent autres choses. Au-delà de formation politique, nous voulons voir les résultats. Nous sommes là pour pousser le pouvoir en place à poser des actes pour que le pays puisse se développer. Bloquer le fonctionnement des institutions ne va nous amener nulle part. Ce que je sais est qu’avec notre modèle, nous sommes entrain de préparer 2023. En attendant, le pays doit avancer. Notre objectif est d’aider Moïse Katumbi à créer une puissance économique au cœur de l’Afrique. C’est ça notre prétention. Nous allons battre les institutions en place démocratiquement en 2023 », conclut-il. 

Pour rappel, La structure « Compagnons de Moïse Katumbi » existe depuis 2014. Elle a été créée afin de porter le combat de son modèle de développement, Moïse Katumbi Chapwe.

Tout afficher
  • Franck Lubuli

    Notice: Undefined index: commentair in /home/c1130930c/public_html/postview.php on line 409

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs